FrenchRussianEnglish
banner_cisbanner
logo_fide150
banner_sch
Dépêches
De nouvelles contributions du colloque arménien en ligne
Jeudi, 13 Novembre 2014 11:47
21 nouvelles contributions sont désormais en accès libre. Ce sont celles qui n'ont pas fait l'objet d'une présentation formelle, du fait du manque de temps. Mais ne faites pas pour autant l'erreur de croire qu'elles présentent moins d'intérêt. Beaucoup d'entre elles sont très intéressantes : http://iccs.chessacademy.am/content/vcvbcv
 
ACES Italie apprend le "Roque" aux enseignants
Mercredi, 12 Novembre 2014 00:00
alfierebiancoEst-ce que le titre a attiré votre attention ? Nous l’espérons, car le rapport que nous a envoyé Alexandre Dominici est de la première importance. Le voici :



Au cours de l’année 2014 (entre juin et septembre), un projet de formation des enseignants aux activités échiquéennes en classe a été porté avec succès par le MSP, l’Institut national de Promotion du Sport Italien avec la collaboration de la fédération italienne des échecs.



15 formations ont été dispensées, sur tout le territoire italien, impliquant la participation de 700 enseignants. Du matériel échiquéen a été distribué gratuitement à toutes les écoles qui ont participé à cette opération, ce qui leur a permis de commencer leurs activités échiquéennes au cours de l’année 2014/2015 et de toucher ainsi 10 000 élèves. Voici une vidéo en Italien concernant ce projet : https://www.youtube.com/watch?v=QGwmI4AscT0


Cependant, avant le lancement de cette importants projet, beaucoup d’enseignants étaient déjà impliqués dans le projet « ville sportive européenne » qui avait déjà reçu le même type d’incitation à travers le projet « ville CIS » initié par la FIDE et ACES Europe dès 2013 et piloté depuis l’Italie. Vous pouvez voir une vidéo en Italien de ce projet ici. Elle a été mise sur YouTube par la municipalité de Pavie, ville européenne du sport :
https://www.youtube.com/watch?v=xGralysM4mg



En conclusion, comme dans tout conte de fées qui se respecte, une bonne nouvelle nous est parvenue via l’union européenne et son programme Erasmus+ qui a voulu récompenser le développement du jeu d’échecs à l’école en octroyant une subvention de 250 000 € sur trois ans par le biais de son agence italienne. Ce projet implique aussi l’Allemagne et l’Espagne et pourrait constituer un nouveau modèle de développement du jeu d’échecs à l’école si l’on en juge par son potentiel.



Les méthodes d’enseignement du jeu d’échecs de ces trois projets visent le primaire et utilisent la psychomotricité sur un échiquier géant les « échecs sur le bureau » et les échecs sur Internet (Victor’s Chess House).

Pour en savoir plus à propos du projet CASTLE – ERASMUS +










Le projet C.A.S.T.L.E. : il s’agit d’un programme échiquéen pour les élèves débutants qui vise le développement des capacités de réflexion et d’apprentissage chez les élèves (cet acronyme rappelle le mot « roque » en Anglais). Ce programme est né de l’idée de créer un partenariat fort dans le domaine du jeu d’échecs à l’école sous l’égide de trois partenaires dont l’expérience n’est plus à démontrer : “Alfiere Bianco” en Italie, “Deutsche Schulschachstiftung” (La Fondation allemande pour le développement du jeu d’échecs à l’école) en Allemagne, “Club Ajedrez 64 Villalba” en Espagne. Notre philosophie pourrait se résumer ainsi : nous pensons que les échecs sont faits pour encourager l’épanouissement des individus en s’appuyant sur les capacités propres au genre humain. La compréhension des effets et des causes, la capacité à choisir et d’interpréter les interactions, le développement de capacités comme la détermination et la responsabilité.


C’est ce que nous voulons enseigner aux élèves à travers le jeu d’échecs en leur faisant comprendre que quel que soit le chemin de vie qu’ils choisiront, ils auront toujours besoin d’aide car tout être humain vit en société.




Le jeu apparaît ainsi comme un entraînement à la vie dans lequel chacun apprend à faire face aux difficultés, aux défaites et même aux réussites et aux victoires : comprendre comment l’un ou l’autre arrive permet de développer une pensée critique, la patience, l’acceptation de la défaite, la détermination et la capacité à développer une approche stratégique des problèmes, qui sont des compétences essentielles pour la vie quotidienne dans un monde qui ressemble à un échiquier géant fait de « jours noirs et de jours blancs » (Jorge L. Borges).

Beaucoup de modèles de développement du jeu d’échecs à l’école s’appuient encore sur le travail des animateurs (c’est même le principal modèle dans beaucoup de pays), notamment si on ne tient pas compte des pays dont le ministère de l’éducation a lancé des programmes de formation pour les enseignants et/ou les échecs sont entrés dans le système scolaire comme un sujet enseigné par les enseignants.




Ce modèle souffre toutefois, non de carences technique, mais plutôt de carences en termes de continuité et d’impact sur l’éducation et l’apprentissage chez les enfants.


Un autre point à souligner est la formation pédagogique qu’ont reçue les enseignants et leurs connaissances spécifiques de ce qu’est un élève. Il en résulte un contexte d’apprentissage beaucoup plus favorable à celui créé par un expert du jeu qui n’a pas une relation quotidienne avec les élèves et qui n’a pas reçu la même qualité de formation qu’un enseignant.

C’est à partir de cette prise de conscience que s’est développée toute la structure du projet CASTLE,  autour des enseignants (50), en leur proposant de leur donner les compétences techniques nécessaires pour donner des cours d’échecs et les intégrer à leur progression.




Les outils que nous leur avons fournis, développée pour les cinq niveaux de l’école primaire, en sus de la formation et du recours aux animateurs d’échecs dans un rôle de tuteur (20), sont les activités de psychomotricité sur des jeux d’échecs géants, les échecs « sur le bureau » et les activités échiquéennes sur Internet. Le programme des cours consiste à lancer l’activité dans cinq classes de première année de primaire et dans cinq classes de deuxième année autour de la psychomotricité et de lancer l’activité dans cinq classes de troisième année avec les échecs sur le bureau et sur Internet, ce qui concernera 900 enfants pour la première année dans les trois pays.



La deuxième et la troisième année, chaque classe montra d’un cran, de telle sorte que chaque programme déjà expérimenté sera révisé et amélioré grâce à des groupes de travaux composés d’enseignants et de tuteur.



La particularité de ce projet est sa capacité à fournir toutes les informations nécessaires au monde de l’éducation de façon à transformer les méthodes éducatives à travers une utilisation plus active de l’intelligence de l’enfant et ce grâce aux outils d’évaluation fournis par l’université de Turin (Prof. Trinchero) et par les ministères des trois pays concernés.

En dernière analyse, ce programme est un outil pour changer les politiques éducatives des Etats, en complète harmonie avec la déclaration du Parlement européen sur l’introduction du jeu d’échecs agricoles dans les systèmes éducatifs de ses Etats membres du 15/03/2012.


Lire la suite...
 
Conférence de Londres : jeu d'échecs et mathématiques
Vendredi, 07 Novembre 2014 11:57
06-07/12/2014 Londres. Echecs et Mathématiques. 
Organisé par Chess in Schools & Communities.

2013workshopCette conférence va rassembler des experts de premier plan dans les domaines du jeu d'échecs à l'école et de la pédagogie des mathématiques. Le jeu d'échecs est idéal pour renforcer la réflexion mathématique. L'apprentissage du jeu s'enrichit d'un nombre grandissant de mini-jeux, de variantes du jeu d'échecs, d'énigmes et d'activités. Cette conférence alternera les présentations, les débats et les ateliers.
Le dernier programme en date (pdf)

Le site a été mis à jour:

www.londonchessconference.com

Toutes les demandes sont à adresser à:  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

La photo nous montre un des ateliers qui s'est tenu lors de la conférence de l'année dernière.
 
Le Fanzine Jeunes de la FIDE
Vendredi, 07 Novembre 2014 00:00
Le Fanzine Jeunes de la FIDE compte 8 pages (ou plus) et paraît au minimum deux fois par mois. Il est envoyé gratuitement par mail à tous nos membres jeunes (inscription gratuite à l'adresse suivante : http://sm.fide.com). Il est en outre disponible dans de nombreuses langues. Nous en sommes à plus de 80 numéros dont voici un échantillon que vous pouvez télécharger aux adresses suivantes :
Lire la suite...
 
Les échecs à l'école en Arménie
Jeudi, 06 Novembre 2014 22:54
cis video classes






























Le site web de la conférence d'Erevan propose de nouvelles vidéos.

Beaucoup d'entre vous seront intéressés d'aller jetr un oeil sur ce qui se passe dans les écoles arméniennes. 

Ces vidéos nous montrent les trois niveaux de classe où les échecs ont été intégrés au programme.

Vous pouvez les voir sur le site web de l'Académie des Echecs arménienne, ici.

Vous y trouverez aussi des vidéos des interventions les plus intéressantes de cette conférence.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 22
banner fsm
banner_video
banner_projects
banner_sponsors

Login



© FIDE Chess in Schools Commission 2011  |    www.fide.com